Mont-sur-Rolle, au Coeur de La Côte entre Jura et Léman

 

Mont-sur-Rolle appartient au district de Nyon, dans le canton de Vaud. La superficie de la commune est de 386 hectares, dont 150 hectares de vigne, et elle se situe à 460 mètres d'altitude. En plein coeur de La Côte, le territoire de Mont-sur-Rolle s'étend du plateau d'Essertines à 710 mètres d'altitude, jusqu'à 359 mètres, tout proche du lac Léman. La commnune partage ses frontières avec Essertines-sur-Rolle, Tartegnin, Rolle, Perroy et Bougy-Villars. Au 1er janvier 2013, Mont-sur-Rolle comptait 2633 habitants.

Caractérisée par ses coteaux, qui s'étagent entre 400 et 600 mètres d'altitude, la commune de Mont-sur-Rolle est surmontée d'escarpements boisés. Son vignoble se mire dans les eaux du Léman aux bienfaits thermiques. Il repose sur des terres de moraine dont les argiles confèrent à ses Grands Crus une stature très personnelle.

Plusieurs hameaux composent la commune. Tout d'abord Mont-dessus, situé au nord de la commune, et au pied du "Vieux Château", château fort construit en 996 et détruit en 1475. A l'ouest, se trouve le hameau des Truits, puis quelques mètres plus bas, à proximité de la route de l'Etraz le hameau de Germagny. En poursuivant sur cette route, on arrive à Crochet, hameau qui marque la limite du territoire communal à l'est, séparée par le ruisseau "Le Rupalet". Tous ces hameaux, ainsi que le centre de l'ancien "Mont-sur-Rolle" font partie du village historique, répertorié à l'inventaire des sites construits à protéger en Suisse.